AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yellowounette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
x- Fondatrice Kawai ! <3 -x


avatar

Yuuki Seijaku
Féminin
Nombre de messages : 366
Localisation : ZzzZzz Entrain de dormir X3
Points : 3915
Date d'inscription : 26/10/2007

Niveau
Niveau en R: Maître
Niveau en G: Designeuse
Niveau en F: Créatrice

MessageSujet: Yellowounette   Mar 1 Mar - 5:33

Un quai, un garçon ayant besoin d’un ticket, et un guichet…

- Bonjour monsieur, votre carte d’identitée s’il vous plait. demande le guichetier
- Euh ? d’accord ^^, réponds alors le garçon

Il cherche dans ses affaires, fouille encore et encore, parce qu’il y a beaucoup de bazar dans son sac, et sort enfin de son portefeuille une petite carte qu’il tend au guichetier


Yellow Sugar Gabriel, de son vrai prénom, Yellow, n’est qu’un jeune garçon, humain, sans pouvoir, bisexuel âgé de 19 ans. Né le premier avril, ce qui lui vaut quelques moqueries, une fois qu’il eut son ticket, le prend et sourit en remerciant joyeusement le guichetier et en partant immédiatement. Il fallait qu’il prenne le train pour aller dans une petite ville parce que sa mère lui avait demandé. Maintenant que vous venez d’apprendre les bases sur lui, développons un peu pendant qu’il dort tel un flemmard dans le train.

Premièrement, ce jeune garçon à cette particularité d’être toujours joyeux et de toujours sourire. Jamais il ne lâche son sourire sauf dans de rares cas, par exemple quand il est étonné ou autre. Donc oui, cela arrive très peu souvent. Il a presque toujours des expressions de gamin et est ainsi pris pour un adolescent. Il parait naïf, influençable et facilement piègeable ? Détrompez-vous. Non seulement il est extrêmement perspicace mais en plus il semblerait que malgré qu’il soit aussi gentil qu’il le paraisse, il est un côté un peu… Dark ? Ainsi, si vous lui tendez un piège il ne tombera pas dedans.

Deuxièmement, son cerveau est une banque à données, car le petit Yellow est un sacré farfelu qui à la capacité de mémoire photographie surdéveloppée et la mémoire auditive développé, avec juste quelques inconvénients comme le fait qu’il ne retiens pas s’il ne se concentre pas sur le son. Il y a quelques lignes j’ai parlé de son côté Dark ? Ce que je voulais dire par là, c’est qu’un petit truc qui peut le rendre en colère, le rendra vraiment dangereux et beaucoup moins gentil.

Troisièmement, c’est un vrai obstiné, pire qu’une mule, quand il veux quelque chose, il va jusqu’au bout pour l’avoir, sans prendre en compte la citation qui dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, car après tout, d’après lui, il n’est pas un imbécile. Ou alors, moins un imbécile que les autres. Même si quand il est avec les gens, on ne dirais pas.

Quatrièmement et dernièrement, il est aussi un grand optimiste et ne baisse jamais les bras. Il n’a presque peur de rien, à part du feu, mais pourtant, quand il en voit, il n’a pas l’air d’être effrayé, le seul problème c’est que cela peut réveiller son mauvais côté. Et Yellow est très nerveux, ainsi, il a beaucoup de tics, comme se frotter les mains, et torturer tout ce qui lui tombe dans les mains. Par exemple, vous lui donner un papier, s’il n’a rien à faire, le pauvre papier se retrouvera froissé, déchiré, mis en miette. Ainsi, il faut toujours l’emmener en promenade pour qu’il se calme. Comme les chiens.

Soudain, il se retourne. Souffle un petit peu, mais continue de dormir. Comme il regarde près de nous, observons le.


Malgré son âge, Yellow est petit. Très petit. Tellement petit que celui qui s’occupe de placer les instruments dans ses concerts, est obligé de mettre le micro très bas. Oui, la plus grande particularité du jeune garçon, est qu’il mesure un mètre soixante cinq. Il y a des filles qui sont plus grandes que lui. Vous vous rendez compte ?

Sinon, les cheveux de Yellow ne sont pas jaunes. Ce n’est pas parce que son prénom signifie jaune en anglais, qu’il est blond. Non, il est brun. Brun ou presque, des fois il a les cheveux noirs aussi. Sa dépend de la saison. Ils sont courts, et longs à la fois. Il peut se les attacher, mais une fois détaché on ne voit pas la différence, sauf qu’il n’y a plus de petite couette. Par contre, comme il a une frange assez longue auquel tiens énormément, il met un bandeau rouge sur son front. Il le quitte d’ailleurs assez rarement.

Ses yeux sont bleus. Pas bleu azur qui pête et qui ressort, pas un bleu super foncé qui se voit pas. Un bleu entre les deux. Presque marine sans l’être. Un bleu unique. Ils ne sont pas bridés malgré sa petite origine japonaise bien cachée. En fait, à part le fait qu’il dise qu’il ait du sang japonais et le fait qu’il parle la langue, Yellow n’a rien d’un japonais. Et même, il ne sait pas écrire japonais, même s’il est ambidextre. Il préfère écrire en anglais ou en français, et il lui arrive parfois de parler en anglais, sans s’en rendre compte.

A part ça ? Yellow porte toujours des habits un peu bizarre. Dans le sens bizarre, c’est qu’on peut le reconnaître de loin. Surtout quand on sait qu’il porte sur lui une peluche. Oui, vous n’hallucinez pas. Je viens bien d’écrire qu’il portait une peluche. Il a 19 ans, et pourtant il trimballe un peu partout son lapin rose au nœud papillon rouge nommé Kumagorô. Il n’est pas fou, ce n’est pas un gosse fini. Il aime juste sa peluche, qu’il fait d’ailleurs parler, des fois.

Particularité de Yellow ? Il a deux voix. Non il n’est pas entièrement schizophrène (quoique…) juste que quand il parle comme d’habitude il a un peu une voix de gamin, sans qu’elle soit trop aigu, et quand soudainement il chante ou qu’il devient Dark Yellow, comme j’aime l’appeler sa voix devient grave, et sexy, devrais je dire. Et puis il porte des piercings aux oreilles.

Et puis, maintenant qu’il dors, de quoi peut-il rêver ? Pourquoi a-t-il ce caractère si étrange ? Pourquoi s’appelle-il ainsi ? Et si on allait au plus profond de son cœur, attraper quelques souvenirs ?


Il était un jour le soleil. Oui cet astre gigantesque qui pourtant n’est apparemment qu’une toute petite étoile. Donc, ce soleil brillait sur la terre, comme il le faisait d’habitude, en souriant joyeusement dans l’imagination des hommes. Ce jour là, le soleil brillait aussi à Londres et aux alentours de cette capitale. Ce matin là, nous étions le premier avril et lorsque cette coutume existait dans certains pays, les enfants avaient dormi près de leur poissons qu’ils se préparaient à coller dans le dos des gens, et rêvaient encore des farces qu’il prévoyait. A cette heure précise, dans un hôpital d’une ville aux alentours de Londres, une jeune femme poussait.

Elle accouchait quoi. Son mari était mort. Tant mieux, elle ne l’aimait pas, ce crétin passait ses journées à lui faire des câlins, et à l’embrasser en lui disant je t’aime. Alors qu’elle ne l’aimait pas. Pourquoi c’était-elle mariée avec alors ? Juste pour sa richesse. Certes il n’était pas un super milliardaire, mais il était riche, c’est tout. Et la jeune femme aimait ça. Avarice innée. Et cet imbécile l’avait fait tomber enceinte, et aussi radine qu’elle était elle ne se passionnait pas pour gâcher son argent dans les avortements. Alors elle laissa faire. L’homme qu’elle n’avait jamais aimé lui avait non pas fait promettre avant de mourir, de prendre soin de l’enfant qui allait bientôt naître, mais surtout de le nommer Gabriel. Mais la jeune femme n’aimait pas ce prénom, ce n’est pas parce que feu son mari était français et japonais, qu’elle allait l’appeler ainsi. Mais elle ignorait comment l’appeler. Et le soleil brillait. Alors elle le nomma Yellow.

Merci monsieur le soleil qui brillait ce jour là, et qui était…Jaune. Non seulement Yellow naquit un mauvais jour, mais en plus il fallait qu’il hérite d’un nom beaucoup trop bizarre. Surtout quand elle changea d’avis – trop tard – et qu’elle l’appela Yellow Sugar Gabriel. C’est ses prénoms officiel. Mais il n’en a jamais gardé qu’un seul. Voilà, maintenant vous savez quand il est né, pourquoi il s’appelle Yellow. Et le reste ?

Il grandit. Dans une grande maison – reste de son père – où il y avait quelques domestiques, peu, mais suffisamment pour s’occuper de lui. Ainsi, il ne s’ennuyait jamais. Sa mère n’était jamais là pour lui. Yellow n’a quasiment jamais vu sa tête, et puis, cela ne l’a jamais troublé, vu que Katherina, une domestique qui s’occupait habituellement de nettoyer de la maison, passait plus de temps avec le petit garçon que dans son travail. Alors il souriait, il riait, il apprenait même à lire. Et ce fut cette domestique là qui remarqua sa mémoire hors du commun. C’est ainsi qu’elle lui appris beaucoup d’autre chose, et le mit à la musique.

Déjà tout petit il aimait chanter, même si ce n’était que des petites comptines qu’on apprend à son âge, c'est-à-dire 5, 6 ans. Et Alice, une autre domestique, qui savait jouer du piano, vint rejoindre Katherina pour apprendre au petit Yellow la merveilleuse mélodie que provoquait cet instrument à cordes. Alors déjà tout petit, il jouait pleins de musiques tout en allant à l’école ou il se faisait beaucoup d’amis.

Mais l’évènement le plus important une histoire est le dénouement. Pourquoi Yellow est-il dangereux quand il est en colère ? Il n’avait que dix ans, quand cela arriva. Il était encore au primaire à cet âge là. Il se promenait tranquillement dans les couloirs de l’école, avec ses amis qu’il appréciait beaucoup, ne se rendant pas compte que les filles l’observait, déjà petites elles l’aimaient tellement… Et puis il ne s’aperçu pas qu’un garçon – plus vieux, sûrement au collège – venait de s’ajouter au groupe. Non, il ne le remarqua pas. Il ne le vut que quand ce garçon, qui était bel et bien un collégien, ricana méchamment et annonça alors que le petit Yellow tout mignon tout gentil n’était qu’un pauvre gosse de richard intello qui ferait mieux d’arrêter de se la pêter. Jusque là, le petit garçon ne broncha pas, il s’en moquait totalement.

Sauf que quand ce garçon l’attendit à la sortie de l’école, la semaine suivante, et qu’il puait non seulement l’alcool, mais aussi la drogue, il ne comprit pas ce qui lui arriva. Peut-être étais ce parce que ce collégien était archi-pauvre, détesté de tous et juste trop méchant ? Sûrement. Mais de là à envoyer la célébrité du primaire et le chouchou du collège à l’hôpital, c’était aller un peu loin. Pourtant, il frappa fort et longtemps le pauvre petit Yellow qui ne pouvait se débattre. Lui cassa le bras, et lui fit un joli œil au beurre noir plus quelques autres bleus divers. Les professeurs qui accoururent rapidement, empêchèrent la brute de continuer. Même si c’était trop tard et que le petit garçon dut finir à l’hôpital. C’est sûrement là que Dark Yellow, comme nous l’appelerons à présent, commença à naître.

Alors pourquoi possède-t-il une peluche ? Pourquoi est-il rester autant gamin ? Allez savoir, même son passé ne le dit pas. Il a juste reçu cette peluche d’une amie qui dut déménager loin, une grande amie auquel il tenait beaucoup et qui secrètement était amoureuse de lui, ainsi quand elle dut partir, elle lui confia Kumagorô, en lui promettant de bien s’en occuper. Il avait douze ans. Le reste de son passé est peu intéressant. Sa mère pour s’en débarrasser l’a envoyé dans cette petite ville, sans rien lui dire, il n’a pas bronché d’un pouce.

Au final, le train arrive, et réveille Yellow qui dormait. Le voilà arrivé dans la petite ville où il devra rester….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-r-g-f.simpleboard.net
 
Yellowounette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Début :: Mokona/Yuuki's Partie-
Sauter vers: