AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Haruka Shindô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
x- Fondatrice Kawai ! <3 -x


avatar

Yuuki Seijaku
Féminin
Nombre de messages : 366
Localisation : ZzzZzz Entrain de dormir X3
Points : 3864
Date d'inscription : 26/10/2007

Niveau
Niveau en R: Maître
Niveau en G: Designeuse
Niveau en F: Créatrice

MessageSujet: Haruka Shindô   Mer 21 Déc - 17:07

FORMULAIRE DE PRÉSENTATION


      I - IDENTITÉ_____

      Nom : Shindô
      Prénom : Haruka
      Âge : 19 ans
      Groupe : Upper East Side Boy
      Avatar : Kamenashi Kazuya

      II - UN PEU PLUS SUR VOUS_____

      Histoire (10 lignes minimum) : Comment provoque-on l'amour ? Il suffit d'une personne, puis d'une autre, et que les deux se rencontrent, et finissent par se connaître et tomber amoureux. L'amour lent. Il y a plus rapide. Un mot composé, qui définit bien l'amour qui va vite, et qui dure souvent longtemps. Le coup de foudre. Alors prenez une jeune femme de vingts et un ans répondant au nom de Maki Shitsuji, fille unique du grand patron d'une entreprise célèbre de librairies portant son nom, et héritière cela va de soi, avec un homme se nommant Shinichi Shindô, âgé de vingts-trois ans héritier lui aussi, d'une entreprise de bijouteries, connue. Et, faites les se rencontrer lors d'une des nombreuses fêtes organisé par leur famille respective. Arrangez vous pour que le garçon renverse son plat sur la jeune fille qui mangeait, vu qu'elle aimait bien sa, et que Maki dispute cet inconnu pour elle, enchaînez avec divers évènements tumultueux qui les rapprochent...Puis, faites en sorte que les deux découvrent qu'ils sont déjà fiancés ensembles, accord par leur parents. Cela donnera de l'amour fou et heureux. Maintenant commençons la véritable histoire de Haruka Shindô.

      Neige immaculée qui tombe doucement du ciel, presque dans tous les coins du globes, il y a dix-neuf ans... Cette particularité de tout blanchir autour d'elle, pour ensevelir les tâches de différentes couleurs, d'une seule et même nuance de couleur, le blanc. Et encore, le blanc n'était pas une couleur... Même au Japon, en ce jour du 20 novembre, il neigeait. Pas assez pour recouvrir ce pays de neige, mais assez pour faire la joie des enfants, et le sourire des parents heureux de voir leurs enfants jouer. Maki, que l'on retrouve donc enfin, se trouve dans un hôpital, ou elle attends impatiamment que les infirmiers lui donne son enfant, eut par amour avec son mari Shinichi... Lorsque les médecins lui donnent enfin ce petit être venant tout juste de naître, elle le prend dans ses bras, le berce doucement et lui sourit, et finit par le nommer Haruka. Le lendemain, grande nouvelle dans le journal, la nouvelle patronne des librairies Shitsuji et le nouveau patron des bijouteries Shindô, ont eut un enfant ensembles. Photo du bébé, article. Tout le monde est content.

      Et la petite chose devient très vite grande, montre ses premières dents, parle, marche, mange, joue, rit, sourit, s'amuse et finit même par lire et tomber sur l'appareil photo que papa à laissé trainé quelque part dans la maison. Tout une découverte. Haruka, petit garçon de 5 ans, prend alors cet objet carré dans ses minuscules mains, et l'observe, se demandant qu'est ce que cela pouvait bien être comme étrange jouet. A quoi servait-il ? Comment on s'en servait ? Comment s'appelait-il ? Tant de questions d'un petit enfant. Finalement, appuyant sur un bouton plus bizarre que les autres, il fut aveuglé par une espèce de lumière, et commença à pleurer. Ce jouet n'était pas amusant du tout, il était même très méchant. Mais cela attira rapidement Haruka, qui déjà petit, aimait bien les objets différents de d'habitude. Et il apprivoisa lentement l'espèce de carré bizarre, et comprit néammoins, rapidement son fonctionnement. Quand ses parents le découvrirent, ils furent fort étonnés, et expliquèrent donc tout à leur enfant si petit, et pourtant si malin.

      Finalement il dut aller à l'école, parce d'après papa et maman, c'était obligatoire et qu'il allait bien s'amuser. Sauf que Haruka ne fut pas content. Il n'avait pas emmené son ami l'appareil photo, et arrivé à l'école, il s'ennuyait, sachant déjà lire, et ayant rapidement apprit à écrire. Seul dans son coin, il gribouillait sur un cahier des dizaines de dessins tous aussi étranges les uns que les autres, et qui attirèrent l'attention aux psychologues scolaires. Il ne dessinait pas des espèce de gribouillages, ou encore des maisons, des voitures, des chiens ou des humains, il dessinait des appareils photo, des oreillers, des vaches, etc... En bref, des choses qu'un enfant de son âge ne dessine pas. Et cela le rendit bien évidemment encore plus spécial. Mais le plus dur fut quand il dut aller en Amérique, parce que ses parents avaient gagnés encore plus d'argents, et que le mieux était de déménager. C'est là qu'il perdut son appareil photo durant le trajet, et que pendant tout une semaine il pleura parce qu'il n'avait plus son ami, qu'il utilisait aussi comme doudou.

      Et Haruka grandit encore. Il n'eut néammoins aucuns amis, trop spécial pour les autres. Passant son temps à penser à photographier les choses, parlant à lui même, à quelqu'un qui n'existe pas, au mur, au poteau, tout le monde se moquait de lui, ou le jalousait au niveau de ses notes, de sa richesse, et personne ne tentait de faire vraiment connaissance avec lui, parce qu'il était non seulement différent psychologiquement, mais aussi physiquement. Et puis, comme il ne parlait pas bien l'anglais, cela donnait encore plus un sujet de moquerie à ses enfants de son âge, c'est à dire environ dix ou onze ans. Sauf que le jeune asiatique, lui au moins, savait déjà ce qu'il voulait faire, et savait également qu'il avait les moyens pour y parvenir. Devenir photographe, voilà la seule chose qui l'intéressait. Photographe indépendant.

      Et malgré les dires, insultes, moqueries, brimades, violences, de ses camarades de classe... Haruka parvenut à aller dans une école pour faire son métier, et réussit les doigts dans le nez ses examens. Il devint alors très rapidement un bon photographe, malgré son jeune âge, et son patron est très fier de lui quand il lui demande des commandes. Ses photos sont originales, de bonnes qualités, et on ressent le sentiment à plein nez rien qu'en les regardant.

      Récemment, son patron l'a muté pour aller dans un autre coin, vers un de ses collègues, et le jeune garçon se retrouva donc dans un quartier de Manhattan, à devoir prendre des photos pour quelqu'un d'autre....
      Caractère (5 lignes minimum) : Le caractère du jeune asiatique est fort étonnant, surtout lorsque l'on sait qu'il est riche. Déjà, on ne dirait pas du tout qu'il l'est, ou tout du moins il ne l'est pas par son caractère. Ce n'est pas quelqu'un de capricieux, ni d'impatient. Il est même d'une extrème patience, et est particulièrement poli. Haruka est respectueux envers les adultes, et les personnes qui sont supérieurs à lui, il sait aussi être diplômate, et parle toujours très bien. Il est studieux, astucieux et très intelligent. Mais n'ayant jamais voulu reprendre l'entreprise de son père, il n'est qu'un simple photographe. Et sa lui plait. Ce côté maniaque de la photographie, fait de lui quelqu'un de très étonnant. Tout ce qui lui plaît, il le prend en photo, le garde dans ses souvenirs. Et il n'y a pas que les paysages qui y passent, il y a aussi les gens, les choses, les pieds, les mains, les objets, les animaux, tout.

      Haruka est aussi gentil, et ne ferait jamais de mal à quelqu'un, sauf si on le provoque. Il est très surexcité, et malgré sa grande patience, il ne peut pas rester en place plus de deux minutes sans rien faire. Ce côté là, le rends assez amusant. Le jeune japonais, est très impulsif, ou tout du moins, quand il a envie de faire quelque chose, ne réfléchit même pas au faites que sa soit mal ou bien, et le fait. La plupart de ses envies sont assez loufoques, mais il s'en moque totalement. Il change également d'avis comme de chemises, et à des pensées qu'il trouve inverse à celle de ses autres voisins riches. Cela fait du jeune garçon quelqu'un de particulièrement imprévisible, surtout lorsqu'on sait qu'il est très franc envers tout le monde, et dit quasiment tout ce qu'il pense. Malgré tout, Haruka sait tenir un secret, et même vous pouvez lui faire entièrement confiance. Le jeune garçon n'est pas du tout moqueur, et ne le sera certainement jamais, bon, il lui arrive tout de même parfois de rire de situations amusantes, mais n'aime pas le faire à propos de quelqu'un. Il n'est pas non plus hypocrite. A croire que le jeune photographe est un ange parmis ses collègues démons.
      Amusant à voir non ?
      Description physique (5 lignes minimum) : La chose qui différencie énormément Haruka aux autres personne autour de lui, n'est autre que le fait qu'il ne soit pas du tout d'origine américaine. Et donc, cela se remarque au premier coup d'oeil, vu que le jeune garçon à des yeux bridés. Leurs couleur est tout simplement noir, comme énormément d'autres asiatiques, voire même la quasi-totalité de ceux ci. On ne voit donc pas la pupille, qui est aussi foncé que la couleur de ses yeux, mais cela n'empêche pas à Haruka, d'avoir une petite lumière pétillante dans tout ce noir. Mis à part sa, le jeune garçon à des cheveux noirs, mais qu'il se teint souvent de différentes manières. A la base il les à vraiment noirs, comme ses yeux, mais il n'est pas rare de le voir en roux, en brun, ou voire même parfois en blond. Sa l'a toujours amusé. Ces cheveux sont soyeux, un peu touffus, et longs, lui descendant jusqu'au début des épaules. Et il aime bien sa. Sinon, il est assez petit, par rapport aux personnes de son âge, et ne mesure qu'un mètre soixante et onze. Son poids nous reste jusqu'à ce jour totalement inconnu, mais personne ne s'en plaindra, vu qu'il n'est ni trop gros ni trop mince.
      Style vestimentaire (5 lignes minimum) : Son style vestimentaire ? Me diriez vous à présent. Je vous répondrais simplement, que Haruka met absolument tout ce qui lui tombe sous la main, et que sa ne l'a jamais dérangé. Sa peut aller d'un habit vintage, d'occasion ou en soldes, jusqu'à un habit cher, très dur à trouvé, et très classe. Et le pire dans tout cela, c'est que tout ce qu'il met lui va, et le jeune garçon ne s'en plaint pas. Parfois il porte des bijoux, quand sa lui prends. Des bagues, des boucles d'oreilles, des bracelets, le plus souvent, et il aime bien ça. Il y a aussi un élément qu'il porte toujours sur lui, qui ne compte peut-être pas comme un vêtement, mais tant pis, c'est son appareil photo numérique. Une petite manie qu'il a de tout photographié....
      Plus gros défauts (au moins 3) : - - - surexcité, impulsif, franc
      Qualités (au moins 3) : - - - gentil, diplômate, patient, intelligent.

      III - RELATIONS _____
      Relations amicales (4 lignes minimum) : Haruka est très amical, vu qu'il est extrèmement digne de confiance. Mais il n'a aucun ami, si ce n'est des collègues professionnels. Même si pour rigoler il considère son appareil photo numérique comme son meilleur ami, parce qu'il le traine vraiment partout. Il a eut quelques amis avant, mais il les as quitté. Si jamais un jour il avait des amis ? Il serait très protecteur, enjoué et gentil avec ceux ci, comme d'habitude, et ils seraient certainement les personnes les plus prises par l'appareil du jeune asiatique.
      Relations amoureuses (4 lignes minimum) : Jamais Haruka n'a ressenti le sentiment de l'amour, et ne sortira avec quelqu'un, que seulement il ressent ce sentiment. Peut-être que si vous lui demandez, il vous répondra en rigolement, qu'il est amoureux de la photographie, parce que c'est la vérité pour lui. La photographie à toujours été quelque chose qui lui a donné des ailes, même si sa ne l'a jamais rendu aveugle, car sa a eut plutôt l'effet contraire....Il voit mieux grâce à la photographie. Et s'il arrivait qu'il tombe amoureux, il prendrait énormément soin de ce sentiment, et vous pouvez être sur que la personne qui aura fait éprouver ce sentiment à Haruka, il ne la quittera jamais.

      IV - DERRIÈRE L'ECRAN_____

      Prénom : Yuuki.
      Âge : 6 ans....Depuis un bon moment.
      Comment as-tu découvert le forum : Je ne sais plus.
      Ton avis sur celui-ci : Aucun avis, je ne sais pas donner des avis xD
      Présence en ligne : EuH.... Bah je serais souvent là =)
      Petit + :....Vive moi ?
      Code : Kochasz mnie, nie powie inaczej



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-r-g-f.simpleboard.net
 
Haruka Shindô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Début :: Présentation de mes personnages-
Sauter vers: