AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rave Ukase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
x- Fondatrice Kawai ! <3 -x


avatar

Yuuki Seijaku
Féminin
Nombre de messages : 366
Localisation : ZzzZzz Entrain de dormir X3
Points : 3983
Date d'inscription : 26/10/2007

Niveau
Niveau en R: Maître
Niveau en G: Designeuse
Niveau en F: Créatrice

MessageSujet: Rave Ukase   Mer 21 Déc - 18:44


Démon
Ukase Rave

CARTE D'IDENTITÉ


Feat Son Gokû of Saiyuki Gaiden

    ♠ Nom : Ukaze
    ♠ Prénom : Rave
    ♠ Surnom : On l'a parfois surnommé Loki, référence au dieu nordique qui avait comme statut, dieu de la farce et de la fourberie.
    ♠ Sexe : [ ♂/♀ ] Masculin
    ♠ Âge & Date de naissance : 30 ans, et oui, il est très jeune ! Enfin en apparence il fait plus 18 ans (son âge de mort) Il est né le 3 Décembre
    ♠ Origines: Japonais & Anglais
    ♠ Orientation sexuelle : Bisexuel
    ♠ Race : [humain, ange, déchu, démon] Démon voyons !
    ♠ État Civil : [ facultatif ] Monsieur ?
    ♠ Profession(s) : Farceur à plein temps, se faisant passer pour un vendeur de sucettes.

    ♠ Détails : [facultatif]


ASPECT PHYSIQUE

[Cette description est l’adaptation d’une autre que j’avais faites sur un autre fofo XD. Donc si vous l’avez déjà vu, c’est normal.]

Comment décrire un démon qui passe son temps à faire des farces, à courir partout pour embêter les gens ? Donc, pour le décrire il faudrait choisir les moments où il dort, et après on verra pour les yeux hein. Rentrons donc dans sa chambre discrètement. Pas un bruit, s’il nous entend il risque de se réveiller…Chut…

Bon, déjà première chose qu’on peut voir, c’est une masse affalé sur le lit dans une position quelques peu étrange, un bras pointant vers ses pieds, un bras pointant vers le dessus de sa tête, ses jambes écartés, et sa tête.
Première remarque que l’on peut faire, c’est qu’il est petit, ben oui en même temps il mesure un mini un mètre cinquante neuf, donc…
Deuxième remarque, il semble chétif malgré tout ce qu’il mange… Ensuite… Hum… Et bien on peut dire qu’il dort bizarrement, et bien profondément, tant mieux pour nous, il ne nous remarquera pas !

Profitons en pour nous approchez un peu, juste à peine, pouvoir correctement à quoi ressemble Rave… Ah, tiens, il a vraiment des cheveux hérissés, on dirait un hérisson. En effet, ses cheveux sont bruns et hirsutes, et le sont 24h/24, il ne met ni une tonne de gel ou de laque, ni ne se les lave jamais, ils tiennent juste automatiquement comme ça, on ne sait pas pourquoi… Ils sont courts malgré les épis que ça lui fait, et terminent derrière son cou.

- Humhumhum….J’reveux bien d’une part…

Un sursaut de notre part, le spécimen dénommé Rave Ukase vient de parler en dormant. Il ne faut pas être si surpris que ça. Surtout vu sa phrase. Mais faisons tout de même attention, il pourrait se réveiller à n’importe quel moment.
Chose étrange chez lui… Il porte un diadème doré…Même en dormant ! A croire qu’il y tient ! Marchons donc un peu plus vers lui, juste pour voir d’autres détails peut-être intéressant… Hum… Ses oreilles semblent être un peu en feuille de chou, sûrement à cause du diadème… Il bave en dormant, détail très compromettant dites-moi… A retenir donc…

- Huuuuum…

Long soupir, et le voilà qui ouvre les yeux… zut ! Cachons nous avant qu’il nous voit ! Mais profitons-en pour analyser ces yeux justement. Ils sont aussi jaunes que son diadème. En vérité ils sont topazes, et sont grands. Mais on ne peut pas les décrire plus, car en effet, nous venons de nous cacher sous le lit. Plus un bruit, il va nous remarquer…Attendons un peu, et on partira de la chambre ensuite…


ASPECT PSYCHOLOGIQUE

Votre personnage a bien à un caractère à lui, démontrez-nous de quoi il est capable et comment perçoit-il ce monde. Ce qu'il aime et déteste, ce qu'il ressent et ce qu'il fait de son temps libre. [15 lignes minimum]


BIOGRAPHIE


[Ceci n'est qu'un plan de l'histoire XD]
Il était une fois, un petit garçon qui n’avait pas de famille. On lui disait qu’il était affreux, qu’il ne ressemblait à rien, et on lui lançait des pierres. Le pauvre petit se mettait alors à pleurer, et les autres en profitaient.

- Désolé…Je ne peux pas te garder…J’espère qu’on prendra soin de toi…

Londres… Blanc.
Il neige, doucement, c’est tout silencieux… La neige recouvre tout. Même les bruits. Même les couleurs. C’est tout blanc. Sauf cette tâche qui crie, qui pleure, qui à peur. Un enfant laissé à la porte d’un orphelinat, comme à l’ancienne mode, quand les femmes ne pouvaient pas se charger de leurs enfants… La femme va se jeter sous un pont, et c’est fini, pour de bon. L’enfant est vraiment un orphelin.
Et les bruits s’estompent peu à peu, effrayant le bambin qui pourtant ne voit rien, ne comprend rien, vient à peine de naître…
Irrités par ces bruits qui ne cessent de se produire, l’un des gérants de l’orphelinat ouvre la porte :

- Vous ne pouvez pas faire taire votre enfant ?!

Mais personne n’est en face de lui. Et l’enfant c’est tût. Grand silence. Si effrayant, ou humiliant… Le gérant baisse les yeux et voit le petit bébé nouveau né… Se penche vers lui, et soupire. Décidemment, qui est l’imbécile qui à laissé son enfant là ? On peut-faire aussi des naissances sous X ! Mais non. Enfin, voilà, l’autre prend le petit Rave, le fait entré et le présente aux autres enfants, qui paraissent si gentils ! Si adorables ! Le directeur de l’orphelinat lui donne finalement un nom :

- ça sera Rave.

Oh quel prénom bizarre. Délirer…Ah…Quoique ça lui va pas mal, à l’heure d’aujourd’hui… Bref, l’enfant grandit un peu, allez, déjà… Enchainons à quand il a 6 ans !

- Aha ! Rave est un petit idiot !
- Allez ! Vas-y ! Pleure ! Pleure !

Un petit brun est dans un coin, dans une espèce de cour, entrain de pleurer, recroquevillé sur lui-même, paraissant si triste…Pourquoi les gens sont méchants avec lui ? Parce qu’il est stupide ? Parce qu’il n’arrive pas à comprendre que 6 – 2 ça ne fera jamais 0 ? Parce qu’il est moche selon eux ? Parce qu’il est trop turbulent ?
Ou juste parce qu’il ne sait faire que pleurer ?

« Il n’arrivait pas à se défendre, ayant trop peur que ça engendre pleins d’autres problèmes, et les petits garnements qui le maltraitaient, le voyaient bien, alors continuaient leur violence, en allant de plus en plus fort. Et personne ne voyait rien. »

Comme l’enfant était faible, qu’il ne savait pas comment se défendre, qu’il avait trop peur que s’il commençait à se défendre, cela provoque les autres, les vilains garnements le voyaient bien, et continuaient de le maltraiter, de l’insulter, sans que les gérants ou le directeur n’y voie quelque chose. Et chaque fois qu’un de ces sales vauriens se faisaient adoptés, c’était comme une épine en moins pour Rave.

Mais n’était ce pas stupide ? Au lieu de se lever, de se liguer contre eux, de leur dire une bonne fois pour toute de se taire, qu’il savait que 6-2 était égal à 4, qu’il était beaucoup plus beau qu’eux, qu’il était mieux qu’eux, que lui au moins il aurait un avenir, qu’il était sûrement moins stupides qu’eux, et tout ce qu’il suffisait de dire pour que ces imbéciles ferment leur bec pour toujours, Rave se taisait. Si je me défends, se disait-il, ils vont empirer, ils vont frapper plus fort m’insulter plus fort, et je ne saurais plus me défendre, alors autant rester ou j’en suis… Après tout…Ils vont finir par tous se faire adopter…N’est ce pas.

Mais ça ne pouvait se terminer comme ça ! Et voilà que les sales gosses, ayant compris que Rave ne bougera pas le moindre petit doigt, continuent de plus en plus fort leur coup, et commence même à lui jeter des cailloux pour rigoler…Bien sûr, quand un adulte se rendait compte de ce qu’il ce passait, les vilains garnements n’avaient qu’à répondre :

- On joue !

Pour que ces crétines et aveugles grandes personnes, tournent le dos au pauvre Rave qui ne pouvait que pleurer, qui n’arrivait même pas à dire aux adultes d’arrêter les enfants…

« Et puis un jour, quelqu’un remonta les bretelles à ce petit garçon, lui disant que s’il continuait il finirait par se faire tuer, que ça ne servait à rien de pleurer, qu’il fallait se défendre, et qu’il s’en fichait des problèmes, qu’il n’y aurait pas de problèmes. »

Et c’est là que Kaaren fit son apparition. Elle venait d’Estonie, et ses parents étaient morts dans un accident de train, auquel elle avait survécue… N’ayant aucune famille en Angleterre, et la famille estonienne ne voulant pas d’elle, elle fut donc envoyée dans l’orphelinat… Les enfants qui maltraitaient Rave essayèrent de s’attaquer à elle. Seulement, contrairement au petit brun, elle ne se laissa pas faire, et les envoya paître avec les chèvres. Alors, pour se venger, les morveux empirèrent leur torture sur le pauvre orphelin qui ne bougeait toujours pas, qui se recroquevillait et voilà. On aurait put se dire : « mais qu’est ce qu’il est bête, mais qu’est ce qu’il est stupide ! »

- Aha ! Mocheté ! Vas-y chouine ! Tu ne sers à rien !
- Débile !

Il ne leur disait même pas d’arrêter, non il se taisait, il tremblait, il pleurait, et c’est tout ce qu’il faisait. Kaaren semblait observer ça de loin, sans rien dire, peut-être parce qu’elle s’ennuyait, peut-être parce qu’elle n’avait rien à faire. Mais certainement pas parce qu’elle avait pitié.
D’ailleurs, quand elle en eut marre de ce spectacle dégoûtant, elle se leva, poussa l’un des vauriens qui paraissait s’amuser, attrapa Rave par le col et le fixa droit dans les yeux. Il y eut un silence soudain, et tout le monde ne savait pas quoi dire, et ne pouvait qu’observer et attendre de voir ce qui allait ce passé. Kaaren sembla trainer l’orphelin dans un coin, loin des oreilles des autres.

- T’es vraiment idiot, où tu le fais exprès ?
- Hein ?

Ah, quelle ironie. Aux vauriens, Rave n’a rien pu répondre, alors qu’à cette inconnue, il parvient à prononcer au moins un seul mot.

- Pourquoi tu restes là, roulé en boule, à attendre que ça passe ?
- Parce que je…

Le petit garçon tourna son regard vers les autres qui se taisaient et qui les regardaient, se demandant sûrement de quoi ils pouvaient bien parler….

- Je ne veux pas que ça engendre des problèmes….
- Quels problèmes ? Le seul problème qui pourrait arriver c’est un séjour à l’hôpital.
- Mais…
- Mais quoi ? Tu n’es pas capable de lever la tête, de leur dire qu’ils sont plus stupides que toi, et surtout puérils, qu’ils ne te font pas peur ?
- Mais si je fais ça ils vont répliquer quelque chose et je ne saurais pas quoi leur dire !
- Ah bon ? Tu crois ?
- Oui…
- Tu n’arrives pas à te dire dans ta tête qu’il suffit de persévérer et de te défendre, jusqu’au bout ?
- Mais si…
- Si tu n’arrives plus à te défendre ? Essaye encore. A moins que tu préfères qu’on continue à te frapper, à t’insulter, à rigoler de toi, à te tirer les cheveux, à te jeter des cailloux.
- Non…. Mais à force j’ai l’habitude ! Et puis avant ils étaient plus nombreux…

Un clac fut le seul bruit que les vauriens purent entendre. Ils virent aussi Rave tourner la tête sous le coup de la surprise de la claque. Le brun se tient la joue, toute rouge, et regarde les yeux au regard glacial de Kaaren… Et bien, quelle étrangère qui à du caractère !

- ça fait mal non ?
- …Oui…
- Pourtant tu as l’habitude….C’est ce que tu viens de dire, non ?
- …. O…Ou…Oui….
- Et moi je suis toute seule. Tu n’auras jamais l’habitude de souffrir, d’accord ? Sinon, ce jour là, ça signifiera que tu es mort et enterré.
- ……D’a…D’a…D’accord…
- Bien. Maintenant, la prochaine fois qu’ils essayeront de te frapper, ou juste de t’insulter, tu vas me faire le plaisir de faire quelque chose au lieu de pleurer. Tu m’as bien compris ?
- …..Oui….

« Le petit garçon tremblait, avait peur d’essayer. Pourtant, grand comme il était, il se releva, regarda les vilains garnements qui lui lançaient des pierres, et parvint à se défendre. Les autres étaient subjugués par ce changement, et furent furieux, relançant des pierres à tout va sur le pauvre petit bonhomme qui n’avait rien demandé à personne si ce n’est qu’on le laisse en paix. Il ne se laissa pas faire, et ne balança pas de pierres, resta là, calme, sans se recroqueviller, sans pleurer, parce qu’il savait cette fois que s’il faisait ça, c’est qu’il était faible. Les autres finirent par en avoir marre, et laissèrent tomber. »

Alors, le petit garçon était content, et fut enfin adopté ! Tout allait tellement bien. Ses parents étaient si gentils… Ils le traitaient comme leur véritable fils, et l’aimaient au point que le petit garçon oublia ses mésaventures. Tout était bien pour lui. Jusqu’au jour où ces parents disparurent. Le petit garçon fut si triste, qu’il se mit à pleurer toutes ses larmes de son corps. Une marraine fée tenta en vain de le consoler, en lui montrant ses parents, tout noirs, tout vides, et même en acceptant de l’adopter… Et le petit garçon était déterminé à ce vengé. Après tout maintenant il était grand. Ainsi, il partit à l’aventure, armé d’un joli couteau qu’il avait trouvé dans le tiroir de marraine fée. Et il était tellement furieux, que quand il découvrit qui lui avait fait disparaître ses parents, il tua ces personnes là sans un mot. Et puis, il commença à faire pleins de bêtises rigolotes, comme laisser trainer une peau de banane par terre, ou même des punaises sur la route, tellement content de ses bêtises, qu’il ne tua plus personne par couteau, mais bien par ses propres âneries. On essaya de l’attraper. Seulement, comme il courait vite, on avait du mal à l’arrêter. Et un monsieur dut le faire disparaître à son tour. Et le petit garçon qui était si grand, qui n’avait même pas vingt ans, finit dans un lieu tout plein de feu et devint un démon.

VOUS
DERRIÈRE L'ÉCRAN

♠ Prénom : Hum hum.
♠ Âge : 7 ans
♠ Serez vous actif ? [ sur une échelle de 1 à 10 ] 5
♠ Comment avez-vous connu le forum ? .... ..... Je sias plus '_'

♠ Avez-vous quelque chose à ajouter ? Pancake ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-r-g-f.simpleboard.net
 
Rave Ukase
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZA Multi Rave IC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Début :: Présentation de mes personnages-
Sauter vers: